Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 23:24

Maintenant, nous allons parler de la 2e série de voyelle.


C’est
   la série –i .

Là, on a l’alternance de quatre voyelles :   
-ı, -i, -u, -ü.

Comment cette alternance de voyelles se fait-elle ?

 
-C’est la
voyelle finale du mot  qui influence la voyelle du suffixe.

 

Observons les tableaux ci-dessous :

 

SÉRIE  –i (-ı / -ü / u)  :

 

Voyelles finales du mot →   Voyelle du suffixe 

 

e i                                   i

ö ü                                  ü

a ı                                   ı

o u                                  u

 

C’est l’économie du mouvement des lèvres dont il s’agit !

Oui, on fait moins bouger les lèvres en prononçant i après e ou i que si on prononçait ü par exemple.

Parce que ce sont des voyelles du même type. Illustration :

 

        e et i sont des voyelles antérieures  plates » prononcées avec les lèvres étirées. Donc, il est plus aisé de prononcer i après ces deux voyelles.

Essayez…: e  - i    >   i

a et ı sont des voyelles postérieures « non arrondies » prononcées avec les lèvres non arrondies. Donc, c’est plus aisé de prononcer ı après ces deux voyelles.

Essayez…… : a  - ı    >   ı 

 

Continuons :       ö et ü sont des voyelles antérieures « arrondies » prononcées avec les lèvres arrondies. Donc, c’est plus aisé de prononcer ü après ces deux voyelles.

Essayez…: ö  - ü    >   ü 

 

De même, il est  plus aisé (cela demande moins d’effort à notre bouche)  de prononcer (u) une voyelle postérieure arrondie, après une voyelle du même type (postérieure - arrondie) : (o et u).

Essayez… : o  - u    >   u

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laprof - dans Débutants
commenter cet article

commentaires

michele 24/11/2008 12:58

ce site est super bien fait çok memnum oldu ve tesekkur

Présentation

  • : Le blog de Laprof
  • : Aide aux cours de turc donnés au lycée Bréquigny de Rennes - 2007:2009
  • Contact

Recherche